LA FONDATION DU CHÂTEAU DE LA SARRAZ

Forme juridique, membres du Conseil et projets en cours | Dernière mise à jour : 22 août 2018

La Fondation du Château de La Sarraz a été créée le 30 juin 2016 par transfert du patrimoine de tous les actifs et passifs de la Société des Amis du Château de La Sarraz – Musée Romand, qui a pu ainsi être ainsi dissoute sans devoir être liquidée.

La Fondation est une fondation de droit privé au sens des articles 80 et suivants du Code civil Suisse. Elle est soumise au contrôle de l’Autorité de surveillance LPP et des Fondations de la Suisse occidentale, à Lausanne. Elle a pour buts d’assurer la pérennité de l’ensemble du patrimoine immobilier et des collections du Château, notamment :

  • En entretenant et en restaurant les immeubles de la Fondation (château et autres bâtiments) ;
  • En mettant en valeur les collections de meubles, œuvres d’art, livres et autres biens de la fondation ;
  • En ouvrant le parc et le château au public,
  • En assurant la promotion du site, tout en maintenant sa valeur et son authenticité culturelles.

La Fondation a été reconnue d’utilité publique par l’administration cantonale des impôts du Canton de Vaud et bénéficie ainsi d’une exonération fiscale.

Une association de soutien a été créée en décembre 2016: l’Association des Amis du Château de La Sarraz. Son but principal consiste en la récolte de fonds par l’organisation d’évènements, la cotisation de ses membres, la recherche de sponsors, etc. L’entier des fonds ainsi récoltés, sous réserve des frais inhérents à sa gestion, sont remis à la Fondation pour son fonctionnement.

MEMBRES DU CONSEIL

La Fondation est composée d’un conseil de Fondation de 5 à 13 membres.

José Redard: président

Laure Thonney: vice-présidente

Helen Bieri-Thomson: muséographie

Michel Sartori: muséographie

Cristelle Burlot: communication

Fabien Gervais: construction

DIRECTION

La Fondation est dirigée par Florence Bonneru.

PROJETS EN COURS

Les projets de la Fondation sont aujourd’hui nombreux et doivent être sélectionnés parmi les plus urgents. Ils concernent des domaines variés.

Projets liés à la conservation:

  • Lancement du projet Muséographie 2020, projet de refonte totale de l’exposition permanente,
  • Réalisation d’une exposition semi-permanente Hélène de Mandrot : Mécène du Modernisme en juin 2018,
  • Réalisation d’une scénographie dynamique avec l’aménagement du parcours muséographique en visite libre en mai 2017,
  • Homogénéisation et poursuite de l’inventaire des collections en 2017 et 2018, projet subventionné par le Service des Affaires Culturelles du Canton de Vaud et par le Prix de la Confrérie de bourgeois vaudois,

Projets liés à la rénovation et l’entretien du monument:

  • De janvier à juillet 2018, première phase de travaux conséquents achevés avec la mise en séparatif des eaux claires et des eaux usées, la rénovation du parking, la mise à niveau de l’électricité, la création d’un local technique, l’aménagement du parc, l’introduction du chauffage à distance,
  • Planification de la deuxième phase des travaux en août 2018 comprenant le remplacement des fenêtres, le renforcement des murailles et le plan d’arborisation du parc.

Projets liés aux activités sur site:

  • Création d’une chasse aux trésors en mai 2018,
  • Ouverture du Café du Château avec une sélection de produits régionaux à la vente en mai 2018,
  • Mise en place de visites guidées à thème dès mars 2018,
  • Analyse de faisabilité pour un projet d’Escape Room dans le château.

Projets liés aux évènements:

  • Développement des locations de salles du château, unique source de revenus du budget de fonctionnement,
  • Mise en place de forfaits séminaires pour les entreprises,
  • Organisation de manifestations publiques telles que le salon UNIcréa en novembre 2018, repas spectacle Meurtres & Mystères, des ateliers de création pour tous, cours de danse…